• HOS, Kim et Alexandra

Action Solidaire en Thaïlande : acte 2 / Safe Haven Orphenage (Thaïlande) / Septembre 2017

Mis à jour : avr. 19


Bénévoles : Kim Jaffredo, Alexandra Faure

Dates : 12 au 23 Septembre 2017 Lieu : Safe Haven Orphanage, région de Maé Sot (Thaïlande)

Merci à Kim et Alexandra, nos deux bénévoles HOS qui ont pris de leur temps durant 10 jours afin de s’occuper de jeunes enfants en Thaîlande.

Ces deux jeunes femmes fraichement diplômées, ne se connaissent pas mais viennent toutes les deux du sud de la France pour prendre en charge presque une cinquantaine d’enfants et une partie du staff du centre d'accueil.

Elles nous relatent leurs expériences…

« Ce fut une mission très enrichissante en expérience professionnelle où il aura fallu nous adapter à notre environnement de travail et aussi personnelle. Les enfants semblent en bonne santé.

Je recommande à chacun et pas seulement aux ostéopathes de vivre cette expérience une fois dans sa vie afin de se rendre vraiment compte du sens de la vie, de la chance qu'on a et de la superficialité de notre société de consommation.»

Kim Jaffredo

« Les enfants étaient vraiment très confiants par rapport à nous, ils nous ont laissez exercer notre profession sans aucun problème. Personnellement plus de la moitié de mes patients se sont endormis, ce qui prouve la confiance qu’ils pouvaient avoir[…] La mission était intéressante.

C’était une très belle expérience.»

Alexandra Faure

Bilan de la mission par Kim et Alexandra

Après 2h30 de route au nord de Maé Sot, nous arrivons au centre pour enfants vers 21h. Nous avions été très bien accueillies par tous le monde et par Tasanee la gérante de l'orphelinat .


Elle était la seule à parler anglais couramment.

Le lendemain de notre arrivée, au petit déj nous apprenons qu'il y aurait 53 enfants âgés de 3 ans à + de 20 ans. Certains ne pourrons pas être vus ou bien de passage rapide le weekend car ils sont à l'Université, à l'armée ou travaillent et 3 autres enfants sont à l'école à Maé Sot. 
Seuls 6 petits enfants âgés de 3-4 ans seront présents en journée ainsi que quelques personnes aidant Tasanee aux tâches ménagères et au jardinage. Les autres sont à l'école et reviennent vers 15h30 grâce à une camionnette faisant office de bus scolaire.

La quasi-totalité des enfants auront été traité hormis certains petits.
 2-3 enfants sont traités par thérapeutes et par soir (après le repas généralement).


Nous faisions tout d’abord connaissance avec les plus petits. Les traitements s'effectuent de manière ludique même s’ils ont bien la bougeotte.

Les enfants étaient vraiment très à l'écoute de ce que nous faisions même si certains avaient un caractère bien trempé (mais il en faut bien hein !). L’accueil était très chaleureux.

Les traitements s'effectueront entièrement habillés et à même le sol sur une paillasse mais on s'y fait vite. Ils sont très gênés surtout lorsque nous sommes amenés utiliser des techniques nécessitant de mettre la main sous le sacrum. Ça les fait rire et ils finissent par s'y habituer et se laisser faire. Certains même "s'initiaient" à l'ostéopathie.

Le 1er soir de traitement s'était effectué dans une grande pièce où a lieu habituellement la messe et les devoirs puis nous avions décidé d'effectuer nos traitements dans la pièce jouxtant notre chambre. En plus, de nos patients il y avait toujours quelques enfants qui restaient à nous regarder pratiquer ou bien à lire et à jouer à côté de nous.

La protection de l'identité de chacun des enfants étant importante, il était donc difficile d'avoir leur prénom et leur âge. Nous n'avions pas connaissances de leur histoire, de leurs antécédents médicaux ni de leur motif de consultation sauf 2 ou 3 fois où certains nous montraient leur ventre ou leur dos. Nous effectuons donc très souvent des check-up ostéopathiques afin de s'assurer de la bonne santé physique de nos petits patients.

Seule la confiance en nos mains et la réaction des tissus pouvaient nous satisfaire ou non de notre traitement.

La durée de traitement par praticien était de 30 min en moyenne. Nous faisons appel à différents types de techniques que ce soit du fonctionnel, du cranio-sacré, du structurel (peu d'HVLA), du TGO et bien sûr du viscéral (très fréquent).

Mis à part les traitements, les journées sont longues puisque nous sommes au milieu de la jungle et où il est dangereux de s'y aventurer étant donné les conflits présents à la frontière birmane.

Nous avions effectué au total près de 45 traitements en 8 jours. Ils restaient quelques adolescents mais ils semblaient gênés ou peut être réticents à se faire traiter.

Hormis quelques rhumes, 2-3 enfants à l'hôpital pour recevoir des antibiotiques après avoir attrapé un virus ou peut être la grippe, ainsi qu'une petite fille ayant subi auparavant une chirurgie de malformation du cœur (grande cicatrice le long du sternum), les enfants se portaient bien.

Hands Of Solidarity

#humanitaire #osteopathie #thailande #orphelinat #safehaven #missions #hos

QUI SOMMES-NOUS?

Bonjour à tous et bienvenue sur le site de l'association Hands Of Solidarity !

 

Fondée par Emmanuelle et Jérémie, deux ostéopathes voyageurs, HOS est une structure d'envoi d'ostéopathes bénévoles à travers le monde.

NOUS SUIVRE
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • blog HOS
OU SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez soutenir

HOS

Afin de poursuivre l'envoi de bénévoles ostéopathes sur nos lieux d'actions en Asie et Amérique du Sud. Mais aussi de continuer à développer des partenariats avec les structures d'accueil à l'étranger...

© 2020 par Hands Of Solidarity