© 2019 par Hands Of Solidarity

Une séance d’ostéopathie est classiquement divisée en trois parties :l'anamnèse, les tests et le traitement auxquels on peut ajouter les conseils de fin de séance.

 

Toutes les techniques utilisées sont effectuées uniquement à l’aide de nos mains.

 

Il n’y a pas de « recettes types » ou de protocoles pré établis lors d’une séance. Un bon ostéopathe effectue un diagnostic de chaque patient pour déterminer le traitement le mieux adapté. C'est la raison pour laquelle, une grande partie de la consultation est consacrée au questionnement et à l'examen physique du patient.

 

L’ostéopathe prend en charge le patient dans sa globalité et cela passe aussi par la connaissance de son environnement.

 

Ne soyez donc pas étonné si votre praticien vous pose des questions qui vous semblent éloignées de votre problème, ou s'il va regarder, toucher, mobiliser des régions de votre corps qui ne vous font pas mal.

 

Pour comprendre votre trouble fonctionnel et le relier aux structures en dysfonctionnement, l'ostéopathe se doit de faire un diagnostic :

 

- palpatoire pour analyser les mouvements de vos articulations,  la souplesse de vos tissus…

- « étiopathique », qui consiste à relier vos symptômes et les restrictions de mobilité qu'il a mis en évidence, afin de déterminer la cause de votre problème.

- négatif ou d'exclusion pour mettre en évidence d'éventuelles pathologies organiques qui nécessitent alors en priorité, une intervention médicale ou chirurgicale ou bien des contre-indications à certaines techniques.

 

Ce n'est qu'à l'issue de cette démarche que l'ostéopathe pourra entreprendre un traitement.

 

Les techniques sont propres à la sensibilité de chaque praticien mais sont aussi choisies en fonction des besoins du patient. Elles concernent toutes les structures musculo-squelettiques, et les enveloppes des muscles ou des organes contenus dans les cavités du corps : crâne, thorax et abdomen. Cela permet de diminuer et rééquilibrer les tensions de ces structures ainsi que de favoriser les échanges des liquides qu'elles contiennent : sang, lymphe, liquide céphalo-rachidien.

 

Les techniques employées peuvent être :

- des mobilisations caractérisées par leur grande amplitude de mouvement et leur faible vitesse d'exécution.

- des manipulations qui sont de très petite amplitude et effectuées très rapidement.

 

Comme elles ne poursuivent pas le même objectif, nous devons être capable de les réaliser toutes les deux et de déterminer quand l'une ou l'autre est le mieux adaptée.

DÉFINITION

"L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé."

(Registre des ostéopathes de France, ROF)

Selon l'organisation mondiale de la santé (OMS) : « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité »

 

L'ostéopathie s'accorde parfaitement avec cette définition. Selon son concept, la santé représente la parfaite adaptation de l'organisme à ce qui l'entoure. L'attention de l'ostéopathe doit donc se porter tout autant sur l'environnement du patient que sur son organisme à proprement parler. Le but du praticien est donc aussi de prévenir le patient des attitudes diététiques, sanitaires et environnementales à tenir afin d'améliorer ou d'éviter la dégradation de sa santé.

 

Le premier principe de l'ostéopathie est donc la prise en compte des individus dans leur globalité. Globalité environnementale et physique.

OUI MAIS POUR QUI...?

 

L'ostéopathie s'adresse à toute tranche d'âge: aux nourrissons, aux enfants, aux adultes, aux femmes enceintes et aux personnes âgées.

 

POURQUOI CONSULTER ?

 

La première raison qui conduit une personne à consulter un ostéopathe est en premier lieu la douleur, résultante d'une dysfonction somatique qui apparaît lorsque les capacités d'adaptation de l'organisme aux contraintes de la vie sont perturbées ou dépassées. 

 

Les souffrances de la colonne vertébrale représentent la première cause de consultation en ostéopathie.

Mais le champ d'application de l'ostéopathe s'étend aussi à d'autres troubles fonctionnels résultants d'une perte ou d'une moins bonne capacité de l'organisme à effectuer certaines fonctions.

 

Ainsi, l'ostéopathe est susceptible de soulager des manifestations liées à des troubles fonctionnels ...

  • De l'appareil locomoteur : touchant tous types de problèmes liés au système musculo-squelettique

  • Du système neurovégétatif

  • Du système digestif : reflux, ballonnements, constipation...

  • Du système génito-urinaire

  • De la bouche et de la sphère ORL : préventions des sinusites et otites répétitives, vertiges fonctionnels...

  • Du système respiratoire : prévention des bronchites répétitives...

  • Des manifestations rencontrées par le bébé après la naissance : troubles du sommeil, agitation, régurgitations, coliques, plagiocéphalies

  • L'accompagnement de la grossesse et du post-partum

  • L'accompagnement des suites d'intervention chirurgicale

  • L'accompagnement des traitements orthodontiques

L'ACTION est également PREVENTIVE puisque l'installation des dysfonctionnements est parfois muette de tout symptôme.

 

Si les tissus sont lésés, l'ostéopathie intervient uniquement comme une thérapie complémentaire pour soulager les effets des lésions tissulaires.

 

DÉROULÉ D'UNE SÉANCE

 

Une séance d’ostéopathie est classiquement divisée en trois parties :l'anamnèse, les tests et le traitement auxquels on peut ajouter les conseils de fin de séance.

 

Toutes les techniques utilisées sont effectuées uniquement à l’aide de nos mains.

 

Il n’y a pas de « recettes types » ou de protocoles pré établis lors d’une séance. Un bon ostéopathe effectue un diagnostic de chaque patient pour déterminer le traitement le mieux adapté. C'est la raison pour laquelle, une grande partie de la consultation est consacrée au questionnement et à l'examen physique du patient.

 

Ne soyez donc pas étonné si votre praticien vous pose des questions qui vous semblent éloignées de votre problème, ou s'il va regarder, toucher, mobiliser des régions de votre corps qui ne vous font pas mal.

 

Pour comprendre un trouble fonctionnel, l'ostéopathe se doit de faire un diagnostic :

 

  • Palpatoire : analyse des mouvements de vos articulations, la souplesse des tissus…

  • « Etiopathique » : consiste à relier les symptômes et les restrictions de mobilité qu'il a mis en évidence, afin de déterminer la cause de votre problème.

  • Négatif ou d'exclusion pour mettre en évidence d'éventuelles pathologies organiques qui nécessitent alors en priorité, une intervention médicale ou chirurgicale ou bien des contre-indications à certaines techniques.

 

Ce n'est qu'à l'issue de cette démarche que l'ostéopathe pourra entreprendre un traitement.

 

LES TECHNIQUES

 

Elles sont propres à la sensibilité de chaque praticien mais sont aussi choisies en fonction des besoins du patient. L'ostéopathe peut travailler sur tous types de structures (musculo-squelettiques, organiques, crâniennes et liquidiennes comme le sang, la lymphe, le liquide céphalo-rachidien) afin de diminuer et de rééquilibrer les tensions.

 

Les techniques employées peuvent être :

  • des Mobilisations caractérisées par leur grande amplitude de mouvement et leur faible vitesse d'exécution.

  • des Manipulations qui sont de très petite amplitude et effectuées très rapidement.

  • travail Tissulaire: manipulations très douces sur les tissus conjonctifs du corps

 

Comme elles ne poursuivent pas le même objectif, nous devons être capable de pouvoir toutes les réaliser et de déterminer quand l'une ou l'autre est le mieux adaptée.

L'OSTEOPATHIE, C'EST QUOI?

QUI SOMMES-NOUS?

Bonjour à tous et bienvenue sur le site de l'association Hands Of Solidarity !

 

Fondée par Emmanuelle et Jérémie, deux ostéopathes voyageurs, HOS est une structure d'envoi d'ostéopathes bénévoles à travers le monde.

NOUS SUIVRE
OU SOMMES-NOUS?
DERNIERS POSTS
Please reload

Vous souhaitez soutenir

HOS

Afin de poursuivre l'envoi de bénévoles ostéopathes sur nos lieux d'actions en Asie et Amérique du Sud. Mais aussi de continuer à développer des partenariats avec les structures d'accueil à l'étranger...